L’ébauche du Serment du Jeu de paume Image commentée

Bien qu’il n’y ait pas assisté, Jacques-Louis David convainc les Jacobins puis l’Assemblée de soutenir son projet de représenter la scène du Jeu de paume durant laquelle les députés font le serment de ne pas se séparer avant d’avoir donner une constitution au royaume. Destinée à orner un mur de la salle de l’Assemblée nationale, la toile du Serment a des dimensions impressionnantes (7,15 x 10,40 m), mais elle reste, pour des raisons politiques et financières, à l’état d’ébauche. Elle témoigne toutefois d’une nouvelle façon de représenter l’histoire, ancrant une scène contemporaine dans la tradition classique.

Portfolio

L'ébauche du Serment du Jeu de paume

Documents joints

OU