La France est une monarchie héréditaire

Jérôme Bignon, magistrat et érudit français du début du XVIIe siècle, définit la nature héréditaire de la monarchie française dans De l’Excellence des rois et du royaume de France…  : le roi ne meurt jamais car il y a toujours un semblable prêt à lui succéder. Le successeur d’un roi défunt est le plus proche dans sa lignée et lui succède de droit, sans autre formalité.

Compléments pédagogiques

5e et 2de

Documents joints

OU