Le sacre de Charles X Sacre du dernier roi de France

La scène se déroule dans la cathédrale de Reims, au cœur de la Champagne. Le moment représenté est celui qui suit l’intronisation, lorsque l’archevêque ayant lancé son « Vivat Rex in aeternum », le roi assis sur son trône donne l’accolade au Dauphin, le duc d’Angoulême, et aux princes du sang, le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe, et le prince de Condé, debout à ses côtés.

Un an après la mort de Louis XVIII et malgré un contexte politique défavorable, le roi entendait renouer avec les fastes de l’Ancien Régime. Ce sacre fut le dernier que la France ait connu.

Commandé par Charles X en 1825 et destiné à être présenté au Salon de 1827, le tableau ne sera montré qu’en 1829 lors d’une exposition spéciale au Louvre. Comme les représentations du sacre qui l’ont précédé, l’œuvre est monumentale, un véritable tour de force, qui réunit quelques deux cents portraits. Lors de la révolution de 1830, dite des « Trois Glorieuses », la figure du roi fut endommagée à coups de sabre.

Documents joints

OU