Les Métiers de Versailles : Agent d’accueil et de surveillance du domaine

Fiche métier

C’est à une petite équipe d’une cinquantaine de femmes et d’hommes que sont confiées la surveillance et la protection des 850 hectares du domaine de Versailles (jardins, parc, pièce d’eau des Suisses, parc Balbi…) ainsi que des 100 hectares du parc de Marly.

Bien que la mission principale des agents d’accueil et de surveillance du domaine soit d’accueillir le public, de l’informer et de veiller à sa sécurité, ils assument quotidiennement de nombreuses fonctions. Présents jour et nuit, 365 jours par an, travaillant individuellement ou en binôme, à pied, en scooter électrique, en véhicule tout-terrain ou encore en VTT, les agents :

  • assurent l’ouverture et la fermeture des grilles d’accès au domaine (12 grilles sur 80) selon des horaires précis,
  • gèrent les flux des files d’attente,
  • veillent à l’application du règlement de visite des différents espaces,
  • portent assistance au public en cas d’incident ou d’accident,
  • gèrent les conflits,
  • surveillent le patrimoine végétal et statuaire,
  • mènent des tâches de prévention et d’éducation auprès du public comme la sensibilisation sur les risques d’incendie dans le parc (cigarette oubliée par ex),
  • contrôlent les différents accès aux postes spécifiques comme l’accès des personnels et véhicules autorisés à stationner aux Ecuries ou dans la cour d’honneur,
  • encadrent les évènements particuliers comme les spectacles, les concerts, les Grandes eaux, les tournages de film… (soit près de 400 manifestations par an !),
  • surveillent les chantiers de travaux réalisés par des sociétés extérieures sur le site,
  • traquent les pickpockets,
  • sauvent les chevreuils ou les sangliers de la noyade (dans le Grand Canal par exemple)…

La plupart des agents sont des gardes particuliers assermentés (ayant une mission de police), ils peuvent donc dresser des procès-verbaux (manquements aux règles de visite, dégradations sur les décors végétaux ou les statues, intrusions…) et infliger une amende en cas de mauvais stationnement des véhicules dans le parc.

L’agent d’accueil et de surveillance est ainsi un métier polyvalent qui exige de la vigilance, de l’écoute, de la pédagogie et de la diplomatie avec les visiteurs, mais également une grande disponibilité étant donné qu’il faut être prêt à intervenir à tout instant, y compris la nuit (plus de la moitié d’entre eux résident sur le domaine). Travaillant essentiellement en extérieur, il doit avoir une assez bonne condition physique pour supporter les intempéries. Il doit par ailleurs maîtriser au moins une langue étrangère.

Héritiers des gardes Françaises d’Ancien-Régime et des surveillants militaires des XIXe et XXe siècles, les agents d’accueil et de surveillance sont aujourd’hui recrutés sur concours national de la fonction publique. Mais une fois sur place, c’est essentiellement par la transmission orale des connaissances et l’expérience des collègues que le métier ainsi que la connaissance pratique du domaine s’apprend, jour après jour.

OU