Les Plaisirs de l’Île enchantée : le ballet du Palais d’Alcine par Israël Sylvestre

La fête « Les Plaisirs de l’Île enchantée » donnée par Louis XIV à Versailles, troisième journée : le palais de l’enchanteresse Alcine dressé sur le bassin des Cygnes, par Israël Silvestre, 1664

Pour présenter les premiers travaux d’agrandissement et d’embellissements réalisés à Versailles depuis 1661, Louis XIV donne sa première grande fête, Les Plaisirs de l’île enchantée, du 7 au 14 mai 1664. Le titre s’inspire d’un épisode du Roland furieux d’Arioste, où la magicienne Alcine retient prisonniers sur son île le chevalier Roger et ses compagnons. Pendant une semaine, c’est une succession de divertissements que la cour se voit offrir : carrousel, course de bague et de têtes, ballet, feu d’artifice, collations, loterie, ... Les deux principaux artisans de la fête sont Molière et Lully. L’évènement fait l’objet de nombreuses relations et les gravures d’Israël Sylvestre répandent les fastes versaillais dans toute l’Europe, au point que les « Plaisirs » deviennent l’archétype des fêtes royales.

OU