Louis XIII en Hercule gaulois, vainqueur de l’Espagne par Le Blond

Louis XIII, roi de France et de Navarre en 1635 (1601-1643), Le Blond (éd.), 1635

Cette gravure à l’eau forte, premièrement réalisée par Abraham Bosse, a pour origine un tableau de Vignon peint pour Richelieu, Hercules Admirandus, en 1634. Le glissement du ministre au monarque doit être noté. Il s’agit d’une œuvre de propagande réalisée à l’occasion de la bataille d’Avein, unique victoire de la France sur l’Espagne dans les Pays-Bas espagnols.
Louis XIII porte une armure romaine semée de fleurs de lis. La massue d’Hercule sur l’épaule, le dos et la tête couverts de la peau du lion de Némée, il est debout sur un trophée de drapeaux et boucliers ornés d’armoiries. A ses pieds le coq, emblème de la France, terrorise le lion symbole de l’Espagne. Dans l’arrière plan, les armées espagnoles sont vaincues par les Français, la scène étant encadrée par deux symboles de la victoire, le laurier à gauche et le palmier à droite.
Dans le ciel apparaissent Hercule sa massue sur l’épaule, à gauche, et, à droite, Henri IV massue à la main et revêtu d’une peau de lion.
Le placard accompagnant la gravure, et non visible ici, permet de dater précisément l’œuvre après le 29 mai 1635.

Documents joints

OU