Soumission de la cour à Louis XIV

Ezéchiel Spanheim, observateur de la Cour, constate, dans Relation de la cour de France en 1690, que les courtisans sont complètement soumis au roi. Ils n’ont jamais manifesté autant d’empressement et de zèle, et ceux qui ont une fonction s’en acquittent avec une application extrême.

Documents joints

OU